Comprendre la Spiritualité à travers l’Art Martial

                                  Comme le dit à juste titre Annick de Souzenelles

annick de sousnelle-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial

 Dans une conférence dont je viens d’entendre un extrait, « l’adversaire », Satan, se présente sous forme d’énergie mais il n’aura que le pouvoir que nous voulons bien lui accorder. Ce qu’elle dit là reste toutefois assez abstrait pour celui qui n’a pas d’expérience, de même lorsqu’un Sri Aurobindo nous parle de « plan vital » qui réagit avec hostilité en s’opposant à celui qui s’élève et se libère. Ces deux propos reviennent au même. Toutefois, il sera beaucoup plus clair de comprendre mon expérience. » L’adversaire », même s’il n’est au fond qu’une énergie passe bel et bien par un individu incarné qui en sera le médium.

Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial

C’est pourquoi cela peut passer par une passion amoureuse qui cherchera à vous enchaîner et vous aliéner en suscitant un sentiment qui fausse votre conscience. Le symbolisme du Tarot permet de comprendre que c’est la voie initiatique puisqu’il y a une carte du Diable où l’on voit deux individus enchaînés, cela avant de parvenir à la lame XXL, celle du Monde. J’avais fait il y a bien longtemps, à l’adolescence, avec le livre de d’Oswald Wirth je crois, mon chemin de vie via le tarot.tarot Et j’avais bel et bien la carte Diable sur ma route avec un chemin de vie 8 qui, issu du 26 nous parle de l’incarnation du divin.

J’ai déjà parlé dans mon article « du nouveau sur l’initiation de la Lune Noire » du faux enseignement de l’âme soeur et du mage noir. Pour lui, vous n’êtes qu’une proie sur laquelle il jette son filet énergétique et qui mord à l’hameçon. Son but est de vous posséder car il puise en vous pouvoir et énergie. Le combat consistera à maintenir votre conscience claire pour vaincre son emprise obsessionnelle car il deviendra votre centre du monde et tout gravitera autour de lui. En outre, la douceur du sentiment amoureux agit comme une drogue dont vous devenez dépendant. Il vous faudra réaliser que cette dépendance est toxique. Mais il apparaît clairement alors que plus rien n’est normal. Vous êtes plongé dans une magie où il faudra distinguer ce qui est de l’ordre de la magie noire et de la magie blanche. C’est ici que la phrase du yi king parlant à « l’homme noble » prend sens : « ferme comme une pierre, pas un joépée de vérité-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martialur entier ». Oui, sans délai, vous entrerez dans le combat.

Et c’est ici que l’écriture sera le moyen de rester dans votre vérité intérieure pour combattre l’illusion, l’écriture vous servira « d’épée de vérité ».

Il ne faut attendre aucune clarté ni sincérité de l’adversaire qui fera au contraire tout pour vous maintenir dans cette illusion qui pourra prendre des aspects angéliques. A vous de vous rappeler que « qui fait l’ange fait la bête » et que l’Apocalypse nous parle bel et bien de la bête…. J’étais toutefois aguerrie et prête au combat avec une phrase qui revenait en boucle dans ma tête : fighting gains the devil ». Oui, curieusement, cela s’exprimait en anglais.

C’est alors que je suis entrée dans l’extraordinaire, avec le sentiment que l’univers tout entier conspirait à m’enseigner. Je ne compte plus les films venant en synchronisé et me guidant. Bien sûr, il y a eu Matrix avec un Laurence Fishburn dont le patronyme veut dire « poisson cuit » tandis que je demandais à être crue !!! J’en ai déduis que je ne serai pas crue par « l’adversaire » que je n’employait encore à convaincre dans l’idée que c’était mon âme soeur, alors que je lui affirmait ma divinité. Ce « combat » contre l’emprise énergétique vous oblige à adopter la philosophie des arts martiaux consistant à : utiliser la force de l’adversaire. Il faut, en outre, savoir « faire le mort », ce qui revient à juguler toute pulsion passionnelle et à vaincre l’attraction exercée sur vous. Jung en parle en évoquant la force de l’aimant, moi je l’ai ressenti comme l’attraction d’un trou noir.

trou-noir-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial

Il y a eu aussi en synchronisé le très beau film « Tigre et Dragon » où l’on voit une jeune fille se transformer le soir en combattante et se battre contre des hommes en disant : je suis la déesse ! Et le fait est, Sri Aurobindo en parle très bien : la déesse est très puissante. C’est elle qui s’éveille dans l’éveil de la kundalini ce qui suscite colère et agressivité guerrière. Mais il est dit que l’accès au ciel appartient aux violents qui le prennent d’assaut ! Le tantrisme apprend à canaliser cette colère pour en faire un vecteur de libération. Et jésus n’aimait pas les tièdes. Je n’espère pas faire comprendre astral aux non éveillés que la destruction des Twin Towers en 2001 est la conséquence de ce combat et l’oeuvre de la Déesse en colère. Il faut pour admettre cela, se rappeler que ce plan astral est celui de l’illusion et comprendre que le mot Apocalypse veut dire tout à la fois catastrophe et révélation. Alice Bailey nous parle pourtant bien du « champ de bataille » de l’astral….

 

 

Dans l’enseignement reçu par synchronisé on me dit « La puissance n’est rien sans la maîtrise« …. Et un autre film vint m’enseigner : « Maître Taï Chi ».maitre-chinois-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial Il y est question de deux frères jumeaux initiés et imbattables aux arts martiaux. L’un des deux frères poursuit des ambitions sociales et veut dominer tout le monde par sa force et devient mauvais et dominateur. L’autre frère reste bienveillant et protecteur. Il y aura un combat entre les deux qui sont de force égale. Pour triompher, on enseignera au frère bienveillant la vrai voie de la maîtrise de la force : la maîtrise du Chi.tai-chi Dans cette maîtrise, il n’est plus question de force mais d’harmonie avec les forces cosmiques. Et je confirme qu’en même temps que s’est éveillé ma kundalini, je suis devenue maître Taï Chi.. En rappelant que le « Chi » chinois est l’équivalent du « prana » en Inde.

Il y a donc une profonde vérité spirituelle dans les arts martiaux orientaux. D’ailleurs, leur apprentissage exige un maître que l’on respecte. Je m’étais personnellement inscrite très brièvement à un cours de karaté avant cet épisode, mais je n’étais pas restée car c’était trop viril et violent à mon goût. Toutefois, peut-être m’étais- je ainsi reliée à un maître en art martial. Toujours est-il que j’ai toujours été très taoïste, cette philosophie aidant grandement l’occidental à surmonter le paradoxe pour s’élever au delà de la dualité. Et une autre phrase leitmotiv me vient de Lao Tseu demandant : « peux-tu ouvrir les célestes battant en jouant le rôle féminin ? » C’est pourquoi je sais que la dernière incarnation est féminine, consciente d’avoir été souvent un homme dans des vies passées. Mais c’est la femme dans l’iconographie chrétienne qui écrase la tête du serpent, le serpent de la kundalini bien sûr. Et tous les enseignements de la kundalini nous ramènent à la divine shakti, c’est à dire la Déesse.

 

J’ai aussi durant cette période beaucoup lu Sri Aurobindosri-aurobino-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial qui m’a permis de comprendre les idées de surmental et supramental et qui parle de la Déesse. On trouvera des éclairages intéressants dans cet ouvrage « Métaphysique et psychologie » http://www.numilog.com/66286/Metaphysique-et-psychologie.ebook

Toutefois, la voie chrétienne nous parlant du diable est tout aussi juste. Elle n’a pas tort du tout de « personnaliser » cette énergie là où Sri Aurobindo et les indiens en font des abstractions en nous parlant de purusha et prakriti. Même s’il ne s’agit de fait que d’énergie, elles sont personnalisées et incarnées. C’est pourquoi je dis qu’il y a bel et bien un adversaire extérieur mais que l’on ne s’en rend maître que par la maîtrise de soi. Il y a bel et bien des individus qui suivent la voie de la main gauche et qui sont vecteurs de l’énergie de l’adversaire. Mais il n’y a rien à craindre d’eux si l’on comprend qu’ils n’ont effectivement que le pouvoir que l’on veut bien leur accorder. On leur accordera du pouvoir à mesure de nos défauts et de nos faiblesses. Voilà pourquoi le chemin est celui de la purification et de la perfection, ce qui est au fond « une hygiène » nous protégeant de ces infections psychiques.

A présent que je suis réalisée : les démons me craignent. Ils détestent l’énergie de la Déesse, ils la ressentent comme hostile quand bien même elle n’est qu’amour, douceur.et lumière. C’est pourquoi ceux qui ont encore beaucoup d’impureté et de démons se sentiront très mal en ma présence et me détestèrent. Cela bien sûr, s’ils s’identifient à leurs démons et les écoutent. Ceux qui écoutent leur part divine et angélique, au contraire aimeront la lumière.

jésus-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial Ceci permet de comprendre pourquoi Jesus disait : qui n’est pas mon ami est mon ennemi. Lui aussi chassait les démons, mais il disait bien : ta foi t’a sauvé. Car il était conscient que c’était la part de lumière dans un individu, même malade, qui le sauve. Et cette part de lumière passe par la foi.

Au demeurant, on lira avec étonnement dans des ouvrages d’initiés que jésus n’est pas mort sur la croix… Sa présence et son enseignement ont certainement libéré beaucoup de l’emprise de la magie noire du plan astral et des démons, mais il n’y a pas eu sacrifice de sa personne. Et de fait, si l’on est conscient de la réalité spirituelle, l’être divin est plus puissant que les forces obscures et ne peut donc être détruit par elles. Ce sont les forces obscures qui ont intérêt à faire croire que le divin doit se sacrifier à l’homme. Tandis que c’est l’homme qui doit se sacrifier au divin. Ce sont les démons qui vous reprocheront d’être « dans l’ego », c’est l’adversaire qui veut détruire votre ego. Le divin, lui, veut qu’il se purifie, grandisse et s’élève jusqu’au plan divin au contraire. Pour beaucoup, l’adversaire est effectivement intérieur et passe son temps à saper la confiance en soi et en dieu. Il faut apprendre à le faire taire et à faire triompher l’ange en soi qui au contraire veut notre accomplissement divin. Dans un premier temps, l’adversaire est donc bel et bien intérieur. Mais ensuite : il se manifeste et se montre. C’est pourquoi Baudelaire

baudelaire-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial disait : « la plus grande ruse du diable est de faire croire qu’il n’existe pas ». Ceux qui ne l’ont pas vu se manifester à l’extérieur en sont encore plein à l’intérieur. Plus on se purifie : plus il s’objective. Jésus l’a rencontré comme un personnage extérieur et tentateur.. Satan aussi vous parle par télépathie lorsque vous êtes sur le chemin de la libération. Il veut vous convaincre qu’il est le plus fort et que vous ne pourrez pas vous libérer. Seule votre force intérieure le démentira….

C’est le pape Jean Paul IILe Pape Jean-Paul II-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial je crois qui disait aux chrétiens : « n’ayez pas peur »… Grande parole de sagesse, si l’on aime le Christ, on a rien à craindre de rien ni de personne. Mais si l’on aime le Christ,on doit suivre son chemin sur le sentier de la perfection de soi et n’être indulgent sur aucune faiblesse. C’est ici que l’enseignement de Castaneda qui ne nous parle pourtant que de sorciers rejoint celui du Christ lorsqu’il parle « d’impeccabilité ». C’est effectivement cette « impeccabilité » qui nous immunise des forces du mal et permet notre libération. Ce qu’il ne dit pas toutefois, c’est qu’il faudra généralement plusieurs vies pour atteindre cette « impeccabilité » et que chaque expérience et difficulté est là pour la forger.

Pour conclure, je dirai que je vois les gens s’ennuyer dans la vie tandis que moi, je me suis bien amusée ! C’était en effet « à ma mesure » que de mener ce combat et je l’ai fait dans la joie et la jubilation. Pour rien au monde je n’aurai voulu rater cette épreuve, je peux même dire que je suis venue pour cela ! Rien n’est plus stimulant pour un guerrier que de trouver un adversaire à sa taille…. Et que je sois grande, c’est un fait. Le chaman peut être grand et petit à la fois et à volonté. J’ai toujours été grande, mais à présent : je suis glorieuse !

Ce qui est drôle pour le divin, c’est que toute cette épopée a eu lieu pendant que les braves gens dorment et que chacun y va de son interprétation sur le 11 septembre. Mais enfin, tout le monde peut profiter de cet enseignement puisque les films sont à l’affiche. Si l’on a pas compris que notre monde est magique, on s’interrogera sur la synchronisé… Il suffira de savoir que Dieu est grand et immanent et qu’il parle surtout à celui qui peut entendre ce qu’il dit, c’est à dire qui est en phase d’entrer dans la conscience divine du supra-mental.bouddhisme-Comprendre la Spiritualité à travers l'Art Martial

Quoi qu’il en soit, ceux qui cherchent des maîtres spirituels en inde ou dans le bouddhisme doivent se rappeler que l’occident en a produit tout autant et que la voie du Christ reste celle qui convient au chrétien.

http://www.spirit-combat.com

© Laurence LARZUL

En savoir plus sur http://www.lemilieuduciel.com/blog/arts-martiaux-et-spiritualite.html#G7BxMUZfmo1gosgf.99

Read more at http://www.lemilieuduciel.com/blog/arts-martiaux-et-spiritualite.html#WdLuQFLCioXujBDk.99