Publié le

Comment retrouver la forme et la santé ?

 

 

Les amis, s’il y a bien une phrase qui me motive chaque jour

C’est celle-ci : « l’être humain se complaît dans le laisser-aller, mais s’épanouit dans l’exigence de soi. » (Laurent GOUNELLE) !bien-etre-04

Je pense que le message est clair, non ? BOUGEONS-NOUS ! Si vous voulez la solution pour être en pleine forme, elle est là, sous vos yeux. Mais voilà, alors que vous lisez ça, vous dîtes sûrement « Faire du sport ? La blague, j’ai trop de boulot, je n’ai pas le temps, et le pire, c’est que le peu de temps que j’ai à me consacrer, je le passe à s’affaisser sur mon canapé, en buvant ou en mangeant un truc, car je suis littéralement crevé. »…

Alors que faire ?

Que faut-il faire pour concilier travail, études, sport, vie de famille, loisirs et être en pleine forme ? Je vous le donne en mille : il vous faut une hygiène de vie.

De mon côté, je pourrais très bien penser comme ceux que j’ai imités (d’ailleurs je suppose les avoir plutôt bien imités), car j’ai 50 ans et je travaille 8 heures par jour, à une heure de chez moi. Croyez-moi que quand j’arrive chez moi, l’envie de m’enfoncer dans mon canapé et de me reposer est très forte. Mais ! Je pratique un art martial de 3 à 4 fois par semaine, et les cours ont lieu après mon travail, alors à peine posé, je repars déjà dans mon club, à 30 minutes de chez moi.

Quand j’arrive dans le dojo, je ne suis plus un travailleur, un père de famille, je ne suis plus un homme comme tous les autres, avec ses problèmes et son histoire… Une fois que j’ai mis mon kimono et que je pose mon pied sur le tatami, en faisant le salut, je deviens un karatéka et je ne deviens plus que cela.ceinture-noire

C’est cette émulation qui m’a porté jusqu’à la ceinture noire, mais elle a été en cause de beaucoup d’autres choses aussi… En effet, en appliquant les préceptes du karaté sur un plan humain, au delà de l’aspect sportif, j’ai appris à utiliser les conceptions de respect, d’intégrité, de partage, mais surtout de persévérance et de concentration, vues dans l’art martial, à ma vie de tous les jours.

C’est ça que nous enseignent, quelque part, les arts martiaux :

à oublier les soucis du quotidien, à faire fi de la fatigue, à se focaliser sur son bien-être… Et ce bien-être dont je vous parle n’est pas que mental/spirituel, il est aussi physique. Par delà la fatigue qui survient après le sport, il y a cette sérénité et c’est une chose qui influe fortement sur la qualité de notre sommeil et ses apports.

La solution pour un sommeil réparateur  » cliquer ci-dessous »

http://go.gui66.neilma789.6.1tpe.net    

Alors, à chaque fois que la flemme vous gagnera, relisez cet article. Et pensez-y par vous-même.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *